Interview de Christophe Baudry – Sales Director Brand Owners chez METSÄ BOARD
Chris Baudry

Interview de Christophe Baudry – Sales Director Brand Owners chez METSÄ BOARD

  1. Pouvez-vous nous présenter votre fonction et les activités de Metsä Board en quelques mots ?

 Mon nom est Christophe Baudry. Je travaille au sein de Metsä Group depuis 17 ans. Je suis Sales Director et j’anime l’équipe Brand Owners Europe Middle East Africa (EMEA) chez Metsä Board.

Metsä Board est l’un des principaux producteurs européens de cartons de haute qualité à base de fibres fraîches, notamment de cartons pour boîtes pliantes, de cartons destinés à la restauration rapide et de kraftliners blancs. Nos cartons légers sont développés pour fournir des solutions plus efficaces, plus sûres et plus durables pour les produits de consommation et pour les applications de vente au détail et de restauration rapide. Nous collaborons à l’échelle mondiale avec nos clients pour créer des solutions innovantes offrant une meilleure expérience au consommateur, avec un impact moindre sur l’environnement. Les fibres fraîches pures utilisées par Metsä Board sont renouvelables et traçables jusqu’à leur origine dans les forêts nordiques exploitées de façon durable.

En 2017, la société a affiché un chiffre d’affaires de 1,8 milliards d’euros et emploie actuellement environ 2350 salariés. Metsä Board est une entreprise de Metsä Group, un pionnier de la bioéconomie qui utilise du bois renouvelable issu de forêts nordiques gérées durablement. Metsäliitto Cooperative est la maison mère de Metsä Group et appartient à 104.000 propriétaires forestiers finlandais

  1. En tant que Metsä Board, quels sont les sujets d’actualité que vous jugez prioritaires et que le CNE pourrait investiguer dans le cadre de groupes de travail ou de tout autre mode de communication (matinée d’information, etc.) ?

Je pense que le recyclage est l’un des sujets critiques sur lesquels nous devrions tous travailler davantage. Le volume des emballages ne cesse de croître en raison de l’évolution des habitudes alimentaires, de la « snackification », de la diminution de la taille des foyers et de la recherche générale d’une praticité maximale. L’urbanisation galopante contribue à l’augmentation du nombre d’emballages mais peut également favoriser le développement de systèmes de recyclage plus efficaces. Lorsque la population vit dans un environnement plus densément peuplé, le recyclage peut être organisé de manière beaucoup plus rationnelle. Le potentiel des opportunités ressort de manière évidente du fait que les villes ne couvrent que 2 % de la surface des terres mais génèrent 70 % des déchets globaux.

Un autre thème est celui de la sécurité des produits. Les consommateurs sont de plus en plus soucieux de la qualité de leur alimentation et de celle qu’ils donnent à leurs propres enfants. Ils attendent des produits plus sûrs. La fonction principale de l’emballage alimentaire est d’assurer la sécurité du contenu comme celle des consommateurs.

Il faut aussi garder à l’esprit que le matériau d’emballage joue un rôle important dans la durabilité de l’emballage mais le design également.

  1. Le CNE a participé à un voyage d’étude sur vos sites en Finlande ; pourriez-vous nous résumer les points saillants de la politique Metsä Board en matière environnementale « pour le meilleur de l’emballage » ?

Chacun chez Metsä Board partage la responsabilité de notre performance environnementale. Nous développons nos produits, nos processus et nos méthodes de travail conformément aux principes du développement durable et en vue de l’amélioration constante des performances environnementales et de l’efficacité énergétique.

Metsä Board utilise les matières premières, l’eau et l’énergie de manière efficace et veille à ce que les produits chimiques soient utilisés avec prudence et conformément à la réglementation. Les déchets résiduels et les produits dérivés des systèmes opérationnels sont utilisés, dans la mesure du possible, comme matières premières ou pour leur teneur en énergie.

Notre activité est basée sur l’utilisation de bois renouvelable issu de forêts gérées durablement, comme unique source de matière première. Conjointement avec nos fournisseurs de bois, nous nous attachons à prendre en compte les aspects économiques, sociaux et environnementaux de la gestion des forêts et de l’approvisionnement. Nous attendons également de nos fournisseurs qu’ils mettent en œuvre une politique environnementale responsable.

Nous connaissons constamment l’origine du bois que nous utilisons et souhaitons augmenter la part de bois certifié.

Metsä Board communique toujours de manière transparente avec ses associés et concernant les enjeux environnementaux, la société travaille ouvertement en coopération avec ses clients, le public et les autorités.

  1. Metsä Board est acteur des activités du CNE, (table ronde européenne,…) de votre point de vue, comment renforcer encore plus les liens entre les deux entités ?

Comme vous l’avez compris, les investissements récents de Metsä Board et de Metsä Group – sont en communion directe avec les objectifs du CNE.

Le concept ‘’Better with Less’’ reflète notre désir de promouvoir des solutions packaging, non seulement meilleures en termes d’expériences clients, mais qui génèrent moins d’impacts sur l’environnement.

Nos liens pourraient être renforcés par un travail commun basé sur notre concept du Better with Less.

À ce titre, Metsä Board va organiser un événement avec ses clients, le 20 novembre prochain à Paris, ce serait une belle opportunité pour le CNE d’intervenir!

  1. Le concours « Better with Less »que Metsä Board organise entre en résonance avec « Emballé 5.0” du CNE, quels enseignements retirez-vous des lauréats de cette année en termes d’innovation et de responsabilité environnementale ?

Mon agenda est assez chargé par mes voyages à l’étranger, mais j’ai vraiment adoré participer aux awards “Emballé 5.0.

Les étudiants impliqués ont une vision très différente de celles de leurs ainés d’il y a 20 ans.

Ils évoluent dans un monde qui change constamment, ils sont hyper connectés. De plus en plus de jeunes sont inquiets au sujet du bien-être de leur planète. En lien avec cela, il y a bien plus de conscience des consommateurs concernant l’impact environnemental et en particulier concernant le nombre et le type d’emballages utilisés et leur traçabilité. Beaucoup de projets présentés lors des awards 2018  » Emballé 5.0  » mettaient l’accent sur la comment emballer mieux en générant moins de déchets, moins de matière. Nous trouvons à nouveau un lien fort et clair avec le concept Metsä Board  » better with Less  » !

Fermer le menu