Interview de Aurélie DAMAS – Chef de projet Recherche et Développement chez Fleury Michon

Interview de Aurélie DAMAS – Chef de projet Recherche et Développement chez Fleury Michon

1- Pouvez-vous nous présenter votre fonction au sein de Fleury Michon en quelques mots ?

J’exerce le poste de chef de projet – pôle Recherche au sein de l’équipe Recherche et Développement de Fleury Michon. Dans ce contexte, j’ai en charge la thématique de l’emballage et participe au rayonnement externe de l’entreprise sur le sujet (réseau, veille, valorisation). Ce travail s’effectue en étroite collaboration avec notre cellule opérationnelle emballage qui établit notre feuille de route sur ce sujet dans le respect de notre projet d’entreprise « Aider les Hommes à Manger Mieux Chaque Jour ».

2- Fleury Michon a participé au Groupe de Travail (GT) : « Matières recyclées et emballages : état des lieux, atouts, freins, enjeux et perspectives » :

  • Que retenez-vous de cette expérience d’intelligence collective dans la production du document final ?

La force du collectif est un atout pour ce type de projet. Faire intervenir les différents acteurs de la chaîne de valeur de l’emballage permet d’enrichir les propos et de produire un document complet et pertinent, qui prend en compte la globalité du processus de l’emballage. La force du collectif nous permet aussi de mettre en évidence la volonté commune qui anime tous les acteurs de l’emballage : être acteur et moteur pour construire l’emballage de demain, avec toutes les considérations environnementales et sociétales que cela implique.

  • En tant que Fleury Michon, quels sont les points forts et les axes d’amélioration de la gestion des GT du CNE ? (présentiel, animation des débats, compte rendu, temps de parole accordé…).

Les GT du CNE permettent de mettre autour de la table l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur de l’emballage. Cela permet une richesse d’échanges, une qualité des débats élevée et la production de documents pertinents. Au regard du format proposé pour les GT, il est dans l’ensemble satisfaisant. Chacun dispose d’un temps de parole et est libre de s’exprimer en toute bienveillance, sans non-dits. L’accueil et l’animation sont simples et efficaces. Les compte-rendu sont le réel reflet des échanges. Seule ombre au tableau pour notre société, basée en province, l’impossibilité (à date) de participation au GT par visio-conférence.

3- Seriez-vous prêt à renouveler l’expérience au sein d’un prochain GT ?

Si le sujet est relié à notre stratégie d’entreprise, oui, nous renouvèlerons l’expérience.

4- Quels sont les sujets d’actualité que Fleury Michon juge prioritaires et que le CNE pourrait investiguer dans le cadre de groupes de travail ou de tout autre mode de communication (matinée d’information, etc.) ?

  • L’emballage alimentaire de demain
  • L’emballage alimentaire bio
  • Emballage et acceptabilité consommateur
  • Emballage et contact alimentaire
  • Cycle de vie de l’emballage
Fermer le menu